fbpx

On a tous une petite voix à l’intérieur de nous. Elle nous parle, elle nous guide. Pour certains, cette voix est négative. Pour d’autres, elle est positive. Il faut apprendre a entretenir notre petite voix, afin qu’elle soit positive et qu’elle nous aide. Il faut faire de la gymnastique mentale. Ce n’est pas toujours facile, mais ça nous aide grandement. Les pensées viennent d’elles-mêmes. On ne les contrôle pas. Elles font surface, elles surgissent à tout moment dans notre esprit.  Par contre, la forme négative ou positive de ces pensées vient de notre intérieur, de notre humeur.

Personnellement, j’ai connu une période où ma petite voix était particulièrement négative. Ma petite voix n’aimait pas grand chose. Toujours en train de chialer, de ruminer le négatif plutôt que de souligner le positif. Des phrases aussi banales que: “C’est plate”, “Maudit, encore un problème, toujours des problèmes” ou encore “La journée est longue, j’ai juste hâte d’être chez nous”. À tous les jours. Sans cesse. Ça c’était ma petite voix intérieure, imaginez ce que j’avais l’air de l’extérieur. Je ne souriais plus. Je soupirais tout le temps.

C’est alors que quelqu’un m’a fait faire un exercice pour restructurer mon esprit. Le déprogrammer de la négativité pour le reprogrammer de façon positive. C’est de la gym pour l’esprit, il faut travailler fort. Cette personne m’a dit: “Chaque fois qu’une pensée négative survient, ne t’accroche pas à elle. Visualise. Voit cette pensée, dépose-la sur une feuille de papier, jette-la dans la rivière et regarde-la s’en aller au loin. Sent-la partir et défusionne-la de toi. Puis reviens au moment présent.”

Ça peut paraître bizarre, mais ça fonctionne. Une image dans notre tête, ça peut être très fort. Quand on visualise la pensée comme un objet qui s’en va loin de nous, ça aide vraiment à s’en départir. Ça nous permet de s’en libérer.

Et, vous, qu’est-ce qu’elle dit votre petite voix?