fbpx

Le temps, cette fameuse denrée qui se fait rare. Ce mot qui est sur toutes les lèvres: “si j’avais plus de temps”, “je n’ai pas le temps”, “le temps c’est de l’argent”. Je ne suis pas si vieille et déjà, j’entend tous ces propos et moi-même, je commence à répéter ces phrases. Mais n’est-ce pas, justement, en se répétant sans cesse ces phrases et en se disant que l’on coure après le temps que cela empire la situation? Ne devrait-on pas plutôt PRENDRE le temps, PROFITER du temps, au lieu de toujours dire qu’on en manque?

J’ai réalisé que plus je me répète ces phrases, plus j’ai l’impression de manquer de temps et d’être pressée. Plus mon esprit est programmé en mode “je manque de temps”, plus j’en manque, effectivement! J’en suis donc venue à conclusion qu’il serait plus bénéfique de changer ma façon de penser et de me dire “j’ai amplement de temps pour accomplir toutes mes tâches”. Pas toujours si facile à faire, j’en conviens.

Un truc que j’ai trouvé et qui me convient, c’est de mettre mes limites et de faire des choix. Par exemple, je suis une fille qui aime lire. Donc, je fais le choix de me céduler une plage de temps que je consacre à la lecture. Je met mes limites en indiquant à mon chum et mon fils que la prochaine heure, je la consacre à un de mes passes-temps favoris. De cette façon, je peux pleinement profiter de ce temps pour moi, à faire une activité que j’aime. Je suis ensuite plus encline à effectuer des tâches ménagères par exemple, et ce, sans avoir l’impression de manquer de temps.

Aussi, j’ai appris à fractionner mes tâches ménagères. Par exemple, au lieu de prendre une journée de la fin de semaine pour faire le ménage, je prend plusieurs petits moments dans la semaine pour le faire. De cette façon, cela me permet de diversifier mes activités et je n’ai plus l’impression de manquer de temps pour tout accomplir. Je peux à la fois prendre du temps pour moi, du temps en famille en plus d’accomplir mes tâches ménagères.

Parfois, il m’arrive de constater que ça fait longtemps que je n’ai pas vu telle amie, ou tel membre de ma famille. Parce qu’on manque tous de temps! (sarcasme ici) La façon de remédier à cette situation, c’est de prendre contact avec la personne et de tout de suite bloquer une plage horaire qui hous convient. J’ai remarqué qu’avant, j’étais plus du genre à dire:”dis-moi tes dispos, on se cédulera quelque chose!”. Maintenant, je tiens un discours qui ressemble plus à :”je suis disponible mercredi soir ou vendredi toute la journée. Dis-moi ce qui te convient et je pourrai passer te voir”. C’est beaucoup plus direct et je constate que je vois plus souvent mes amies en utilisant ce truc.

En appréciant le moment présent, on réussi à prendre conscience et ça nous aide peu à peu à changer notre façon de penser. On apprécie les moments et cela contribue à nous donner moins l’impression de toujours manquer de temps. Je termine donc ici mon écriture, question de ne pas prendre plus de votre temps! 😉