fbpx

Penses-tu encore à certaines choses du passé dont tu n’es pas fière ou dont tu es déçue? Tu y repenses, tu revois le déroulement, tu élabores tous les scénarios qui auraient été possibles si tu avais changé une parole ou un geste.

C’est signe qu’il faut que tu te pardonnes dans le but de passer enfin à autre chose.

On sait comment pardonner aux autres, mais personne ne nous a enseigné à se pardonner soi-même. Premièrement, garde en tête que nos échecs ne font pas de nous de mauvaises personnes. L’échec est un apprentissage inévitable, il est partout autour de nous. De plus, nos agissements ne nous définissent pas toujours, c’est-à-dire que, parfois nos agissements sont influencés par nos émotions du moments, une suite d’événements ou d’autres circonstances externes.

J’ai donc pensé vous faire part de certaines clés qui vous aideront dans votre démarche de pardon envers vous-même.

1- Il est important de réfléchir à ce qui s’est passé et de tirer des leçons. En tirant une leçon, si une situation se présente à nouveau, l’apprentissage que tu auras fais te permettra de réagir autrement. Personnellement, j’aime beaucoup écrire dans un cahier; de cette manière, mon cerveau retient mieux les leçons et quand une nouvelle situation se présente, il a tendance à engager des mécanismes qui me permettent de réagir mieux.

2- Identifie les éléments déclencheurs pour toi. Pense aux éléments qui ont mené à cette réaction ou à ces agissements de ta part. En les identifiant clairement, tu sauras les reconnaître dans le futur et tu pourras prévenir l’envenimement de la situation.

3- Pratique-toi à lâcher prise. Pour ce faire, je te propose 2 trucs: a) Accepte que le passé est passé, il ne reviendra jamais. Dis-toi que tu peux juste t’améliorer et réagir mieux la prochaine fois. Répète-le dans ta tête ou a voix haute, tu finiras par l’assimiler. b) Une travailleuse sociale m’avait donné ce truc pour lâcher prise. Imagine que ta pensée (ce sur quoi tu veux lâcher prise) est écrite sur une feuille de papier. Ferme les yeux et imagine que tu jette cette feuille dans une rivière. Vois la feuille se faire emporter par le courant, de plus en plus loin, jusqu’à ce que tu ne la vois plus. Voilà c’est fait, elle est partie, tu peux lâcher prise maintenant.

4- Regarde-toi dans le mirroir et pardonne-toi. Va devant le mirroir et dis-toi “[Ton nom], je te pardonne d’avoir [agissement, parole, etc..]”. Si tu es capable de faire ça, de te le dire à voix haute devant le mirroir, là tu vas atteindre une niveau supérieur et tu te sentiras vraiment mieux.

J’espère que ça t’aidera! Bon cheminement.