fbpx

Depuis maintenant 5 mois, on peut dire que j’ai vraiment amorcer ma carrière. J’ai enfin un emploi lié au domaine dans lequel j’ai fait mes études. Mais pour différentes circonstances, on dirait que je ne suis plus la même employée que j’ai déjà été. J’ai le sentiment de ne pas être à la hauteur, je sens que je ne suis pas aussi performante que je pourrais l’être et je suis déçue de voir que je manque de concentration.

Crédit photo: Pixabay

J’ai toujours travaillé depuis mes 16 ans. J’ai été habituée de travailler à temps partiel durant mes études. De l’école secondaire jusqu’à la fin de mon université, j’ai bossé dur pour gagner mon argent et arriver à faire mes paiements. De nature très travaillante, ça ne m’a jamais vraiment dérangé d’être occupée 7 jours sur 7. Je me suis toujours botté le derrière, sans vraiment me plaindre. J’avais besoin d’argent pour payer mon auto, mon essence, mes études et tout le lot de dépense qui vient avec plus on vieilli. Fatiguée, pas fatiguée, de bonne humeur ou de mauvaise humeur, tracassée ou pas, je me rendais au travail et je donnais mon 100%. Je me rappelle même que j’étais tellement fatiguée durant certaines périodes d’études universitaires que je m’endormais en faisant mes lectures.

 

Il faut dire que mon rythme de vie n’étais pas le même qu’aujourd’hui. J’étais célibataire et j’habitais chez mes parents. Le classique étudiant, quoi. Au moment où j’écris ce texte, nous sommes au printemps 2017. Je suis en couple depuis bientôt 4 ans, on a un fils de 2 ans et on est fiers propriétaires de notre première maison depuis 7 mois.

Ceci étant dit, je me rend compte que le rythme de vie en étant parent est vraiment plus demandant. Je crois que c’est ce qui fait en sorte que je ne suis plus en mesure de me concentrer autant au travail. J’ai l’impression de ne plus avoir de mémoire, je dois tout noter pour être certaine de ne rien oublier. Jamais je n’ai eu à faire ça! J’avais une super bonne mémoire avant.

Crédit photo: Pixabay

J’ai donc dresser une petite liste de trucs qui m’aident à reprendre le focus sur mon travail. Ce ne sont pas des recettes miracles, mais des petites actions qui peuvent faire un grand bien. Elles me permettent aussitôt de reprendre mon travail et de me sentir mieux.

1- S’arrêter et respirer.

C’est fou comme notre respiration peut être anormale quand on n’en prend pas conscience. À quelques reprises durant la journée, particulièrement lorsque l’on vit un niveau de stress plus élevé, il est important de prendre conscience de sa respiration. Quand je sens que ça ne va pas ou que le stress prend le dessus, je prend une longue inspiration. Très longue, quasi-exagérée. Je porte attention sur l’air qui entre dans mes poumons, mon abdomen qui se gonfle. Puis je relâche très lentement l’air. Souvent je gonfle mes joues d’air, puis je soufle bruyament et lentement en laissant sortir l’air. Je vous jure, on sent la pression qui descend.

2- Prendre des pauses.

Elles peuvent être aussi petites que 5 minutes à la fois. Juste pour faire autre chose, vous changer les idées. Profitez-en pour aller aux toilettes, aller remplir votre verre d’eau, regarder dehors ou aller prendre l’air. C’est une autre habitude que je tente d’intégrer de plus en plus à mon quotidien. Surtout que j’ai toujours été l’employée qui ne prend jamais de pause, qui dîne à son bureau… vous voyez l’image?

3- Écrire pour se vider la tête.

Quand je sens que je pense trop, que j’ai la tête pleine et que je vois clairement que mon cerveau n’est plus du tout concentré, je sors un calepin et j’écris. Je me vide la tête. C’est le meilleur moyen que j’ai trouvé pour retrouver mes esprits. Sinon, on dirait que ma tête ne fait que tourner, réfléchir, puis pense encore et ne veut surtout pas oublier tel ou tel élément. Traînez un calepin, tout petit, et un crayon. Ils pourraient vous être très utiles pour vider vos esprits et retrouver votre concentration.

Et vous, quel truc avez-vous trouvé pour retrouver votre concentration rapidement lorsque vous êtes au travail?